Vieille paysanne montée et remplie

Comme il avait fini de donner le foin aux bêtes, le jeune ouvrier paysan s’est vu offrir un bon verre de vin par la propriétaire, une vieille vicieuse à grosse poitrine, et qui s’est mise à lui défaire son pantalon pour choper le gros dard imaginé à l’intérieur. Ah, elle avait faim la salope, à voir sa façon de gloutonner le membre sur toute sa longueur, et le branler avec une énergie furieuse. C’est à ce moment que l’autre mec est venu, celui qui s’occupe des semailles et qui voyant ça, a exhibé sa bite pour recevoir sa part de broutage. La vieille faillit s’évanouir de joie, pensez : 2 bites rien que pour elle.