Pisse-moi sur la pine soeurette !

Le frère et la soeur ne peuvent plus y tenir. Elle a le feu au cul et exige qu’il l’éteigne par n’importe quel moyen. En lui suçant l’anus, en lui bouffant les nibards, en crachant sur sa chatte. Elle plonge une main dans son slip pour s’emparer de sa bite et réclame une punition. Armé d’un martinet, il lui rougit les fesses pendant qu’elle lui bouffe les valseuses. Et plus son popotin rougit, plus elle mouille. Elle gémit comme une possédée quand il lui défonce la craquette et sous l’intensité de sa jouissance, lui pisse sur la queue…