Madame se tape le paysan

C’est à la bergerie, au milieu des chèvres que madame s’est mise à pomper le vieux paysan. Et comme il avait une grosse bite et qu’elle aimait recevoir dans sa bouche les gros volumes, la pipe goulue dura un certain temps. Mais c’est en voyant le fils du vieux entrer dans l’étable avec un air vicieux que notre miss changeât de cap, et direction : la sodomie. Et qu’elle aime pratiquer dans toutes les positions possibles. Aussi une préférence pour le quat’-pattes-bien-à-fond ! Tout de même, malgré un fion ravagé et les genoux en compote, elle se relèvera pour ouvrir la bouche et avaler une dose calmante de sperme.