Frangin-frangine

La brune se penche sur le ventre de son frère et enfourne sa bite. La bouche de sa soeur est si chaude et si moelleuse qu’il ne tarde pas à bander. Elle se concentre sur le noeud qu’elle tète amoureusement. Le jeune homme lui rend la politesse. Une minette. Il ne lui faut pas longtemps pour que sa soeur, pattes écartées sur le canapé, gémisse de bonheur. Ils continuent avec une levrette, étonnés d’avoir tant attendu pour se donner du plaisir. Et pour finir, le frère encule la soeur. Leurs râles de jouissance envahissent la pièce…