Frangin-frangine

La brune se penche sur le ventre de son frère et enfourne sa bite. La bouche de sa soeur est si chaude et si moelleuse qu’il ne tarde pas à bander. Elle se concentre sur le noeud qu’elle tète amoureusement. Le jeune homme lui rend la politesse. Une minette. Il ne lui faut pas longtemps pour que sa soeur, pattes écartées sur le canapé, gémisse de bonheur. Ils continuent avec une levrette, étonnés d’avoir tant attendu pour se donner du plaisir. Et pour finir, le frère encule la soeur. Leurs râles de jouissance envahissent la pièce…

Des frères et soeurs baisent en boîte

Des couples se retrouvent dans une boîte échangiste. Des couples adeptes de la jouissance sans contrainte. Tous frères et soeurs mélangés. Après les préliminaires, les filles grimpent sur un cheval d’arçon muni de godes et se mettent à galoper sur l’appareil avec l’instrument de plaisir dans le trou de balle. La soirée s’annonce pleine de promesses. Minettes, turelutes, sodomies, feuilles de rose, 69, duos de filles, trios coquins, quatuors libertins se succèdent sans arrêt. Et la fête s’achève par des geysers de foutre.

Ma mère et sa copine veulent que je les baise

Fabienne la brune et Sylvie la blonde se font des langues en se frottant les nichons. Ce sont des femmes mûres. Ensuite, la blonde déguste la moule de son amie et la doigte avant qu’elles se placent toutes deux en 69. Le fils de Sylvie arrive. Fabienne s’en va. La mère suce les couilles de son fils qui la dispose à quatre pattes pour l’enfiler. Elle prend son pied quand il l’encule. C’est alors que Fabienne revient. Séduite par la pine du jeune homme elle lui offre son cul et s’expédie au septième ciel quand le membre coulisse dans son anus…

J’aime ta queue mon fils !

Un jeune type se tape une queue lorsque sa grande soeur se pointe. Elle l’engueule, lui fait la morale. Mais la bite de son frère l’attire. Une minute après, elle se retrouve avec son noeud au fond du gosier. De son côté, il lui enfile un doigt dans le cul. « Ca c’est bon, ça ! » dit-elle quand elle s’asseoit sur sa pine. Mais ce qu’elle préfère, c’est quand la tige dilate sa rondelle affolée et s’enfonce lentement dans ses boyaux. Quoi de plus naturel qu’un frère encule sa soeur ? Et pour finir, elle exige qu’il décharge dans sa bouche…

Maman déchirée par l’anus

Et que je vire ton slip ! Et que je te tripote la moule ! Et que je te suce les couilles ! Ces deux là sont hyper pressés ! Une blonde incendiaire et un queutard fini. La preuve ? En un clin d’oeil ils se retrouvent en 69 et se bouffent le cul sans reprendre leur souffle. Inutile de dire que la baise qui suit est aussi véhémente. Couchés, debout, assis, ils parcourent toute la gamme des positions sans échanger d’autres paroles que des cris d’animaux. Pour terminer en apothéose par une enculade qui les emporte vers les sommets du plaisir.